La place du Jeu de Balle dans le quartier des Marolles à Bruxelles a bien failli abriter un parking dans son sous-sol. Ce projet, qui aurait eu des conséquence désastreuses pour le vieux marché qui s'y tient depuis 1873 et qui constitue le centre de la vie de quartier, a été abandonné par les pouvoirs publics suite à la mobilisation des habitants. Les pavés qui constituent la place ne seront pas remplacés par des nouveaux pavés, plus jolis, plus symétriques et sans Histoire. Premières pierres qui auraient mené à de nouveaux magasins, des nouveaux cafés, des nouveaux habitants. Plus jolis et sans histoires. Chaque matin s'y tient donc le marché. En fin de matinée, les vendeurs remballent la marchandise et les acheteurs tardifs se promènent les yeux vissés sur le sol à la recherche de vieilles photographies, de mobilier branlant ou d'objets à moitié cassés qui resteront sur la place jusqu'à ce qu'ils trouvent un nouveau propriétaire.

- Trois euros pour la vase, ça vous va monsieur ?

- Quel vase ? Je vends pas de vases, moi

- Si là, en blanc et bleu...

- C'est pas un vase ça monsieur, c'est une scuplture, c'est de l'art

- Ah bon... Et quoi, c'est plus cher alors ?

- Ah ben oui, attendez une pièce unique comme ça ! Vous avez vu les couleurs ? C'est au moins 10 euros, ça.

- Oui, les couleurs sont belles. Mais je peux quand même mettre des fleurs dedans ?

- Oui ça m'a l'air assez profond. Mais si c'est une sculpture qui fait vase, ça vaut au moins quinze euros, ça monsieur.