"Chacun vivait dans sa boîte, Papa. Les papas, les mamans et les enfants vivaient dans des boîtes trop petites empilées vers le ciel, sans couleurs, comme des Legos passés à la machine à laver. Les couloirs étaient longs et tout noir. Les ascenseurs ne marchaient pas et il y avait des gens effrayants dans les escaliers. Il y avait du bruit tout le temps. Des motos, des voitures, des avions, des travaux qui ne réparaient rien. Dehors, il y avait un peu d'herbe mais elle était brune et piétinée. Comme il n'y avait pas d'arbres, les enfants grimpaient aux poteaux. Certains jouaient à cache-cache entre les murs de béton et les grandes poubelles mais j'avais trop peur d'y participer. Peur que l'on ne me retrouve pas et que je reste coincé dans mon cauchemar. Papa, Il fait trop noir dans la chambre, est ce que tu peux ouvrir les rideaux ? C'était vraiment un endroit bizarre. Est-ce que tu peux ouvrir les rideaux ? Papa ?"