Les flashs crépitent toute la journée dans cette partie de la ville. Il le sait bien, c'est pour ça qu'il vient. Il s'amuse à se placer dans le champ autant que faire se peut. Du sabotage photographique qu'il appelle ça. A la troisième prise gâchée, une famille de touristes commence à s'énerver. Lui aussi :

"Ben quoi ? Comme ça vous aurez un vrai souvenir de la ville. Un truc vivant, quelque chose de vrai. Pourquoi est ce que cette chose mériterait d'être photographiée et pas moi, madame ? Parce qu'elle est belle ? Ça, ça se discute. Parce qu'elle est chargée d'Histoire ? De quelle Histoire parlez-vous ? C'est de l'arrondissement d'angle ça, madame. Donc puisque je ne suis pas si laid moi-même et qu'un jour j'appartiendrai à l'histoire, est ce qu'on peut se la faire cette photo ensemble ?"