Turn on javascript

Kawak Ijen 10

Daniel Roblin

-

photographie

Kawak Ijen, 2386 m. Je n'oublierai jamais cette marche avec les porteurs de souffre.
Il est 4h30 du matin, j'enfourche une moto conduite par un habitant du village qui m'emmène au pied du Kawak Ijen, volcan d'Indonésie situé sur l'île de Java dont le nom signifie "cratère vert". Là, dans le jour qui se lève à peine, des hommes montent continuellement vers ce que je découvrirai après une ascension très pénible de 3km, ponctuée par un panneau tous les cents mètres.Ils sont souriants, semblent n'éprouver aucune difficulté à gravir cette montagne avec leurs paniers vides et très souvent, en me doublant, ils m'offrent un léger sourire de bienvenue.

Après une heure et demie, j'aperçois cette fumée épaisse comme sur la première photo et avant d'avoir vu le cœur du cratère je suis pris de frissons tant par la beauté de ce qui m'est offert que par le côté mystérieux de cette vision. Serais-je si près des hauts fourneaux de Lucifer ? Ensuite apparaît le cratère, ponctué de minuscules points jaunes qui semblent se déplacer en permanence. Au bord du lac puant, des failles dans la roche laissent s'échapper par intermittence de la fumée blanche ou jaune. C'est là que les ouvriers récoltent le souffre. La descente comme la montée se font sur ce versant très raide à travers les éboulis de roches, nul sentier ici, les hommes sont en tongs, chargés, au retour, de 70 à 80 kg de pierres jaunes fluorescentes. Ce qui représente souvent bien plus que leur poids. Au village, les familles de ces hommes, qui vivent en alternance quinze jours sur le site et ensuite quinze jours en famille, m'ont conseillé d'apporter des cigarettes. Effectivement, tout au long de cette descente où je croise ces hommes chargés du souffre qu'ils remontent du cratère, c'est l'occasion de brefs échanges. Ils ne parlent pas anglais et je ne parle que deux,trois mots d'indonésien mais de larges sourires apparaissent sur leurs visages à la vue des cigarettes qu'ils s'empressent bien souvent d'allumer. Rajoutant un peu plus de fumées, volutes de bonheur, dans ce décor Dantesque. Après cette descente, j'arrive sur les lieux de l'extraction. Là, quelques hommes s'activent enveloppés de fumées et de protections des plus sommaires, ceux-là n'ont pas le temps de lever la tête, il ne faut pas ralentir l'extraction du souffre afin que chacun des porteurs perde le moins de temps. Je me mets à penser à Zola et me dit que dans ces rêves les plus fous, il n'a certainement rien imaginé de tel.Tous les jours, vers 9h du matin, l'humidité forme d'épais nuages qui montent du lac et obstruent le cratère d'une fumée sulfureuse et jaunâtre. Impossible d'y voir à 10 m. L'impression est suffocante, on se retrouve dans un monde cotonneux à marcher à tâtons dans ce chaos rocheux. Les porteurs, eux, ne ralentissent pas leur rythme. Il leur faut faire deux voyages par jour pour gagner l'équivalent de six euros.
D.R

photographie numérique
2014

Du même auteur:

Dans la même salle:

Salle 01

Éditorial

Salle 02

Les lieux du travail (1)

Salle 03

Les lieux du travail (2)

Salle 04

Le monde du travail (1)

Salle 05

Le mythe de l'usine

Salle 06

La mine (1)

Salle 07

La mine (2)

Salle 08

La mine (3)

Salle 09

La centralité du travail

Salle 10

La récolte

Salle 11

Le discours

Salle 12

Les mots et le travail

Salle 13

Le travail et les mots

Salle 14

Le chômage

Salle 15

L'interprétation

Salle 16

Désir et désillusion

Salle 17

Le sujet sans objet

Salle 18

Portraits au charbon

Salle 19

La santé mentale

Salle 20

Le monde du travail (2)

Salle 21

La valeur

Salle 22

Le mythe de l'artiste (1)

Salle 23

Le mythe de l'artiste (2)

Salle 24

Le plus vieux métier du monde

Salle 25

La dignité

Salle 26

Le revenu (de base)

Salle 27

Chercher

Salle

Nils Alix-Tabeling

Driss Aroussi

Jeanne Berger

Botto e Bruno

Charley Case

Claire Clouet

Gaël Davrinche

Coraline de Chiara

Arnaud De la croix

Aliénor Debrocq

Alain Delorme

Jacques Demarcq

Al Denton

Antoine Desailly

Marine Dricot

Edgar Kosma

Aurélien Ferret

Laura Fouqueré

Amandine Freyd

Kokouvi Dzifa Galley

Grégoire Damon

Groupe "Être sujet de son travail"

Jean-Jacques Dumont

Jeep Novak

Julie Luzoir

Benoît Mallon

Méryl Marchetti

Zoé Nehlig

Gregory Parreira

Thomas Lacoste

Mathilde Ramadier

Jesse Reno

Daniel Roblin

Stéphanie Rosianu

Andréa Poulieva

Thomas Seron

Jacques Sicard

Eric Smeesters

Stéphane Spak

Vakaarm Studio

Constantin Sunnerberg

Vincent Tholomé

Christine Van Acker

Martin Viot

Yeno Anongwi

Edwin Lavallée

-

-

Jacques Sicard - Bartleby de Maurice Ronet

Mathilde Ramadier - Berlin, Miroir brisé du travail

Edgar Kosma - BETTER LIFE ASSURANCES, le meilleur est à venir

Benoît Mallon - Cher Travail

Al Denton - Claudie wants a cracker

Gregory Parreira - Coqs

Kokouvi Dzifa Galley - Délit-ivresse

Thomas Seron - Fragments d'un paysage ferroviaire

Aurélien Ferret - Gagner sa vie, un parcours

Marine Dricot - La photo du jour

Eric Smeesters - La réussite une notion à repeupler

Claire Clouet - Le plus vieux métier du monde

Eric Smeesters - Le temps c'est du désir

Driss Aroussi - Les Chantiers

Aliénor Debrocq - Les enthousiasmes obligatoires

Grégoire Damon - Nouveaux métiers

Arnaud De la croix - Outplacement

Jacques Demarcq - Phnom poéme

Andréa Poulieva - Prostitution en Belgique : État des lieux par une travailleuse sociale

Jacques Sicard - Quelle était verte ma vallée de John Ford

Stéphanie Rosianu - Steeve

Yeno Anongwi - Sueur de dignité

Méryl Marchetti - Surprescription cognitive

Edwin Lavallée & Thomas Lacoste - Travailler les savoirs - Entretien avec Thomas Lacoste

Vincent Tholomé - VUAZ: mère au placard

(moins)

... plus

Vakaarm Studio - Bras de Fer

Jean-Jacques Dumont - Comment recycler son bulletin de salaire vierge ?

Jeanne Berger & Laura Fouqueré - Entreprise chorégraphique

Charley Case - Guide de politesse à l'attention des forces de l'ordre

Thomas Lacoste - Notre Monde : de la centralité du Travail - Christophe Dejours

Thomas Lacoste - Penser le travail, une urgence politique : Volume I La centralité du travail - Christophe Dejours

Thomas Lacoste - Penser le travail, une urgence politique : Volume II La centralité du travail - Christophe Dejours

Thomas Lacoste - Penser le travail, une urgence politique : Volume III Crise et évaluation de la valeur travail - Christophe Dejours

Thomas Lacoste - Penser le travail, une urgence politique : Volume IV Travail et Santé Mentale - Christophe Dejours

Thomas Lacoste - Penser le travail, une urgence politique : Volume V Impulser de nouvelles recherches sur le travail - Christophe Dejours

(moins)

... plus

Coraline de Chiara - A.E.

Constantin Sunnerberg - Agriculture

Gaël Davrinche - Autoportait aux chardons

Gaël Davrinche - Autoportrait aux ballons

Constantin Sunnerberg - Capitalism

Antoine Desailly - Faire Tapisserie

Constantin Sunnerberg - Idealism

Daniel Roblin - Kawak Ijen 01

Daniel Roblin - Kawak Ijen 02

Daniel Roblin - Kawak Ijen 03

Daniel Roblin - Kawak Ijen 04

Daniel Roblin - Kawak Ijen 05

Daniel Roblin - Kawak Ijen 06

Daniel Roblin - Kawak Ijen 07

Daniel Roblin - Kawak Ijen 08

Daniel Roblin - Kawak Ijen 09

Daniel Roblin - Kawak Ijen 10

Botto e Bruno - L'histoire de l'usine

Amandine Freyd - Listes

Jesse Reno - No escape from empire

Jesse Reno - Obey the tribe

Zoé Nehlig - Opportunité

Jeep Novak - RN 49 - Km 77.5

Amandine Freyd - Sans Titre

Jean-Jacques Dumont - Seau de maçon découpé

Antoine Desailly - Souffleurs

Jean-Jacques Dumont - Temps partiel

Antoine Desailly - Tickets Perdants

Alain Delorme - Totem #2

Alain Delorme - Totem #9

Julie Luzoir - Travail 1

Julie Luzoir - Travail 3

Julie Luzoir - Travail 4

Julie Luzoir - Travail 5

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 1 - LE CORPS

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 1 - LE CORPS - page centrale

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 2 - LE LANGAGE (1)

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 2 - LE LANGAGE (1) - page centrale

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 3 - LA PAUSE

Groupe "Être sujet de son travail" - TRAVAILS 4 - LE LANGAGE (2)

Nils Alix-Tabeling - Usine

Antoine Desailly - Usines

Constantin Sunnerberg - Wall Street

Constantin Sunnerberg - Work 01

Constantin Sunnerberg - Work 02

Martin Viot - Work in progress 1

Martin Viot - Work in progress 2

Martin Viot - Work in progress 3

(moins)

... plus

... plus